Le vaccin anti-HPV réduit très significativement le risque de cancer du col de l’utérus

Le vaccin anti-HPV réduit très significativement le risque de cancer du col de l’utérus

Le vaccin quadrivalent contre les virus HPV 6, 11, 16, 18, prévient le risque de dysplasie de haut grade et cela se confirme bien par une baisse de l’incidence du cancer du col de l’utérus chez les jeunes femmes vaccinées par rapport à celles qui ne l’ont pas été. L’efficacité est bien plus importante en cas de vaccination avant l’âge de 17 ans. Une étude suédoise le confirme dans le New England Journal Medicine.
 
Le vaccin quadrivalent contre les papillomavirus 6, 11, 16, 18 prévient l’apparition de lésions de haut grade au niveau du col de l’utérus. Une nouvelle étude suédoise montre que cela se confirme par une baisse de l’incidence du cancer invasif du col de l’utérus.
Les auteurs se sont appuyés sur des registres démographiques et de santé portant sur 1.672.983 filles et femmes âgées entre 10 et 30 ans entre 2006 et 2017. Ils ont évalué les associations entre la vaccination anti-HPV et le risque de cancer du col de l’utérus, ajustées sur plusieurs facteurs dont l’âge, les antécédents familiaux ou encore le profil socio-économique.
La survenue d’un cancer a été recherchée jusqu’au 31ème anniversaire et 19 cas ont été détectés chez des jeunes femmes ayant reçu le vaccin contre 538 chez celles non vaccinées. L’incidence cumulée du cancer du col de l’utérus était de 47 cas pour 100.000 personnes chez les femmes vaccinées et 94 cas pour 100.000 chez les sujets non vaccinés, soit un risque diminué par deux pour l’ensemble de la cohorte (RR 0.51 ; 0.32 – 0.82) en faveur de la vaccination.
Après ajustement, les risques relatifs de cancer ont été évalués à 0,12 (95% CI, 0,00-0,34) chez les femmes vaccinées avant 17 ans et 0,47 (95% CI, 0,27-0,75) chez celles vaccinées entre 17 et 30 ans.
 
Référence :
Jiayao Lei et al.
HPV Vaccination and the Risk of Invasive Cervical Cancer
N Engl J Med 2020 ; 383:1340-1348

Dr ZELER
A propos

Médecin Généraliste Diplômé des Facultés de Médecine de Strasbourg et de Lyon DIU de sexologie

Tagués avec : ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.