Vendredi 31 mai : Journée mondiale sans tabac

Pour cette nouvelle Journée mondiale sans tabac, l’OMS interpelle sur la santé pulmonaire. Un argument de poids pour inciter à arrêter de fumer. En France, les campagnes anti-tabac et le prix du paquet de cigarette portent progressivement leurs fruits. Le nombre de fumeurs ne cesse de baisser mais reste néanmoins élevé avec un quart des adultes de 18 à 75 ans qui fument quotidiennement. Le BEH publie ces chiffres.

 

Vous souhaitez vous faire aider à arrêter de fumer ? N’hésitez pas à en parler avec votre médecin.

Comme chaque année, ce 31 mai est marqué par la Journée mondiale sans tabac, sous l’impulsion de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Elle a fixé l’objectif d’une réduction d’un tiers, d’ici à 2030, du taux de mortalité prématurée due à des maladies non transmissibles et rappelle aux gouvernements que la lutte antitabac doit être une priorité absolue pour atteindre cet objectif.
Cette campagne 2019 est tout spécialement axée sur « le tabac et la santé pulmonaire » afin de sensibiliser aux effets du tabac sur les poumons et le rôle fondamental de ces derniers pour la santé et le bien-être.
La tendance de consommation semble aller dans le bon sens en France, d’après une enquête menée auprès de 9074 adultes et parue dans le Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire. Le nombre de fumeurs aurait baissé de 12% entre 2017 et 2018, soit 600.000 fumeurs de moins. Néanmoins un peu plus d’un quart des Français fume encore quotidiennement (28,2% des hommes et 22,9% des femmes) et 32% occasionnellement (35,3% des hommes et 28,9% des femmes).
Les auteurs notent par ailleurs une stabilisation des inégalités sociales de santé en matière de tabagisme, même si celles-ci restent très marquées avec une surreprésentation des fumeurs parmi les personnes les moins favorisées (chômeurs, personnes peu ou pas diplômées, revenus faibles). Autant dire que la marge de progrès reste importante en terme de sevrage…

Vous souhaitez vous faire aider à arrêter de fumer ? N’hésitez pas à en parler avec votre médecin.

Référence :
Raphaël Andler et al.
Baisse de la prévalence du tabagisme quotidien parmi les adultes : résultats du Baromètre de Santé publique France 2018
N°15 – 28 mai 2019

Dr ZELER
A propos

Médecin Généraliste Diplômé des Facultés de Médecine de Strasbourg et de Lyon DIU de sexologie

Tagués avec :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.