Catégorie : Info santé

Le Dry January, ou Janvier Sec, est un défi né outre-manche visant à ce que les gens boivent par choix conscient, et non par défaut.

Tagués avec : ,

L’exposition matinale aux écrans avant l’école et le fait pour un enfant âgé de trois à six ans de ne pas parler du contenu regardé, exposent à un risque de troubles du langage. C’est ce qu’indique une étude cas-témoin menée en Ille-et-Vilaine récemment parue et dont les résultats sont relatés dans le dernier numéro du Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire.

Tagués avec : ,

Le journal Le Parisien observe que « l’inquiétude grandit face à l’impact des écrans sur les plus jeunes. Une étude de l’université de Rennes, présentée ce mardi par Santé publique France, établit que les petits qui regardent les écrans le …

Enfants et écrans : On est face à un problème majeur de santé publique Read More »

Tagués avec : ,

eprendre une activité sportive fait généralement partie des bonnes résolutions de début d’année. Et à condition de respecter certains principes de précaution essentiels, voilà indiscutablement une très bonne idée.

Tagués avec :

Le Dry January est une initiative anglo-saxonne proposant aux volontaires de ne pas boire d’alcool pendant le mois de janvier, après les excès des fêtes de fin d’année.

Selon une évaluation menée auprès des participants britanniques du Dry January, 71 % d’entre eux affirment avoir un sommeil de meilleure qualité, 70 % ont ressenti un regain d’énergie, 57 % affirment avoir amélioré leur concentration et 58 % estiment avoir perdu du poids.

Au-delà de ce mois passé sans boire d’alcool, les jours de consommation lors des mois qui ont suivi sont passés de 4 à 3 jours/semaine, avec une diminution d’un verre par jour.

Tagués avec : ,

Vous pouvez venir récupérer gratuitement des kits « mois sans tabac » pour vous ou pour un proche auprès de notre secrétaire Céline, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30.

Tagués avec :

« Il ne faut pas se tromper d’ennemi ! », considère l’Académie nationale de médecine au sujet de la cigarette électronique. L’épidémie américaine de pneumopathies associées à l’utilisation de la cigarette électronique, liée à un détournement de son usage, ne doit pas faire oublier que la cigarette est bien plus dangereuse, et que le vapotage aide au sevrage tabagique, estime l’Académie. Selon Santé publique France, 700 000 fumeurs ont arrêté grâce à la cigarette électronique en France.

Tagués avec :

Le tabac est mauvais pour la fonction érectile sur le long terme mais aussi à très court terme, et le fait de fumer potentialise de façon très importante le risque de souffrir de troubles érectiles lorsqu’ils sont associés à d’autres pathologies délétères pour la fonction sexuelle.

Tagués avec :

Du 1er au 30 novembre, c’est le #MoisSansTabac, un défi collectif qui propose à tous les fumeurs d’arrêter pendant un mois, avec le soutien de toutes les personnes qui se sentent concernées. Un mois, parce que si vous arrivez à …

#MoisSansTabac Read More »

Tagués avec :

Le Point se penche sur la cigarette électronique : « Un remède miracle au tabagisme ? Rien n’est moins sûr. Une étude récente [parue dans le Journal de l’American College of Cardiology] pointe [sa] dangerosité […]. En cause, les arômes, qui endommageraient …

Cigarettes électroniques : plus dangereuses que le tabac classique ? Read More »

Tagués avec :
Top